Marche athlètique : la séance avec le coach !

En préparation de projets de trails longs et d’ultra-trails, je me suis intéressé à la marche. La marche s’impose lorsque la pente est trop raide mais mon idée était plus de tester la marche sur les parties plates.

Ce matin, après une première étape d »auto apprentissage, je participais à une séance d’entrainement au Parc de la Colombière à Dijon organisée par Rémi Bonnotte  : Qui est Rémi Bonnotte : http://wp.me/p49nvm-NI

parc de la colombière

Déroulement de la séance avec le coach :

Nous sommes 3, avec Daniel et Mireille, a avoir répondu à l’offre alléchante de Rémi de nous initier à la marche athlétique et à la marche de grand fond. Et bien non, ce n’est pas la même chose :).

L’ambiance est très sympa et Rémi nous explique les deux règles de la marche athlétique pour éviter la disqualification :

coachremi

Ensuite, il nous présente les fondamentaux techniques avec démonstration à l’appui :

se tenir droit en regardant loin devant

le mouvement des bras (essentiel!) : ne pas trop les remonter en avant mais aller chercher au maximum derrière; Essayez et vous verrez que le fait de remonter votre bras vers l’arrière vous oblige à lever votre talon.

le déroulé du pied : il faut utiliser toute la surface du pied et donc le déroulé avec une attaque par le talon pour finir sur les orteils.

les jambes : pas le plus difficile car elles suivent le mouvement. Simplement il faut bien poursuivre le mouvement sur la jambe arrière sinon vous ramenez trop vite et vous ralentissez.

marche_athl_tique

Fini la théorie. En route pour la pratique!

Après un tour d’échauffement sur 1,5 km, Rémi nous propose un exercice pour travailler le déroulé de pied. Cela ressemble à un sprint sur 150 mètres avec un travail sur la posture et le déroulé du pied. Sur ces sprints,  ma vitesse s’étage selon les séries entre 10,7 et 12,3 km/h.

Nous terminons cette séance avec dernier tour de 1,5 km pour appliquer les conseils avec les remarques du coach en live.

Ce dernier tour me permet de vérifier si cette séance m’a fait aller plus vite… Et bien oui : je suis à 8,9 km/h contre 8,35 km/h la veille. Pas si mal non?

image

Avec un peu d’entrainement sur ces bases, la barre des 9 km/h va très vite tomber et je vais pouvoir partir à l’assaut des 10 km/h!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

partager mes expériences de running

%d blogueurs aiment cette page :