Archives pour la catégorie Interview

Premier marathon à Kaboul !

Lors des derniers mois, j’ai eu le plaisir de découvrir sur Facebook un petit groupe qui pratique le skyrunning en Afghanistan. Un événement de course à pied vient d’avoir lieu dans ce pays à Kaboul : un premier marathon. J’ai eu le plaisir d’interviewer le vainqueur.
Bonjour Mustapha,
1) Peux tu te présenter en quelques mots?
Mon nom est Mustafa. J’ai 18 ans et je suis de Wardak, une ville proche de Kaboul. J’appartiens à l’équipe « afghan Skyrun« . Moi et mes deux frères, Omer et Najib, avons rejoint M. Saidi qui est le premier skyrunner en Afghanistan.

mustapha
2) Tu viens de terminer premier du premier marathon de Kaboul, qu’as tu ressenti en passant la ligne d’arrivée?
Quand j’ai terminé, je me suis senti puissant. C’était comme dans un rêve.
3) Quel est ton temps et comment as tu vécu ton marathon?
Je l’ai terminé en 4 heures. Mon ami Idress a terminé deuxième et Saidi était 3ème. Maintenant, je suis célèbre dans ma famille, ils sont fiers de moi. Le marathon de Kaboul a été une belle expérience.
10420359_333422833498689_6532841576491869549_n
 4) Comment t’entraînes tu?
Je m’entraîne avec l’équipe de Skyrun afghan avec des amis et M. Saidi.
5) Qui a eu l’idée d’organiser ce marathon?
C’était l’idée de M. Saidi. Son rêve était que le premier marathon de Kaboul ait lieu le jour de l’indépendance de l’Afghanistan, le 19 août.
6) Combien de coureurs ont participé à la première édition?
Plus de 60 coureurs

10593217_497066113763985_5187198466974775628_n
7) Quel message souhaites tu adresser aux coureurs français?
Nous aimons les français. Mon oncle est à Paris et c’est la ville de mes rêves. Plus spécifiquement pour les coureurs français, nous avons besoin de leurs conseils car nous sommes nouveau dans ce sport.
 
8) J’ai cru comprendre que, comme moi, tu étais fan de Kilian Jornet? Qu’est-ce que Kilian représente pour toi?
Etre comme Killian, c’est mon rêve. 

10609096_262572003932348_1469605951_n
9) Quel est ton rêve de runner?
Notre rêve est de promouvoir la course à pied dans notre pays et d’apporter la paix par le running.
images
Merci Mustapha

 

Publicités

Rémi le Marcheur

Rémi, tu es devenu vice-champion de France de marche de grand fond lors des 24 heures de marche qui a eu lieu cette année à Dijon en parcourant une distance de 204.7 kms…IMPRESSIONNANT

La Ronde des Ducs… http://www.larondedesducs.fr/

Le monde de la marche est assez peu médiatisé et les coureurs à pied connaissent finalement assez peu cette activité sportive. Je te remercie d’avoir accepté de répondre à mes questions de runner curieux

1) Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Rémi Bonnotte, j’ai 48 ans, 2 enfants et j’ai repris la marche athlétique il y a 5 ans après un arrêt de 26 ans de ce sport.

2) Ton ressenti par rapport à ta dernière compétition, la Ronde des Ducs ?
Mon ressenti est génial car je ne me suis jamais mis dans le rouge et j’ai géré, ce qui peut surprendre étant donné ma performance.

Réalisé par Patrick Gilliot

3) Comment es-tu devenu marcheur ?
J’ai découvert cette discipline par hasard à 14 ans par une animation de quartier et j’ai repris parce qu’Hervé Assadi du Dijon Université Club est venu me chercher en dépannage pour participer aux Interclubs.

4) A quoi ressemble une semaine d’entraînement type pour un marcheur longue distance ?
Mes semaines de préparation sont de 6 jours d’entraînement avec 5 fois 15 kms et une sortie entre 60 et 75 kms.

5) Intègres-tu de la course à pied ou d’autres sports dans ton entraînement ?
Non pas de course à pied mais de la PPG même si je pense que je vaudrai assez vite -de 1h30 sur semi-marathon.

6) Y a-t-il des différences majeures entre l’entraînement de course à pied et celui de la marche ?
Non pas vraiment, si ce n’est qu’il nous faut travailler sur la gestuelle, et la technique à moindre degré

remi1

7) Les plaisirs ressentis dans la pratique de la marche sont-ils identiques à ceux de la course à pied ?
Les plaisirs sont les mêmes sans les chocs à chaque foulée donc c’est moins traumatisant.

8) Les ultra-trailers peuvent marcher jusqu’à 50% du temps total de course. Penses- tu qu’il soit utile pour eux d’apprendre à marcher vite et efficace ?

Je pense que oui. D’ailleurs Alexandre Forestieri (ultra-trailer triple vainqueur de la MIL’KIL, une course individuel non stop de 1000 km) est venu s’essayer et a parcouru 156 kms lors des 24h de Bourges.

http://www.vo2.fr/actualite/ultra-milkil-alexandre-forestieri-invaincu-26062012-5197.html

9) En vue de futurs ultras, peux-tu nous donner les 3 éléments essentiels qui permettent de marcher vite et surtout longtemps?

Marcher vite ça se travaille à l’entraînement. Je m’entraîne toujours à 10 km/h minimum. Marcher longtemps c’est l’endurance avec un entraînement régulier et la tête qui font la différence. L’avantage de la marche sur la course c’est que nous n’arrêtons pas. Je ne me suis pas arrêté une seule seconde lors de ce 24h.

remi2

10) Quel est ta prochaine grande échéance ?

Ma prochaine échéance sera au mois d’août avec les 24h de Wadelincourt qualificatif pour le Paris Colmar 2015 auquel je pense participer. Entre temps, il y aura des compétitions mais de moindre importance

11) Y a t-il une course que tu rêves de finir voire de gagner ?

Oui Paris Colmar et un maillot bleu blanc rouge

paris colmarhttp://videos.tf1.fr/jt-we/2013/paris-colmar-a-pied-un-defi-physique-et-moral-8022698.html

12) Une question que tu aurais aimé que je te pose ?

Pourquoi la marche plutôt que la course à pied ? Parce que je m’étais fixé de faire le marathon de New York pour mes 40 ans et Paris Colmar pour mes 50 ans, après on verra.

Merci et au plaisir.

Rémi le marcheur.

Expérience marche : http://wp.me/P49nvm-Qv