Où se préparer pour la diagonale des fous? 

Quand tu prépares la diagonale des fous et que tu as la chance d’être sur ile volcanique qui y ressemble, tu fais quoi? Tu en profites pour travailler la technique car les terrains de jeu sont presque les mêmes.Et oui je suis à Tahiti…où il n’y a pas que des plages de sables, du soleil et des vahine. 


Il y a aussi un formidable terrain de jeu pour trailers et randonneurs.

Par contre ici, pas de sentiers bien entretenus comme sur l’Ile de la Réunion avec les panneaux qui vont bien. 


Le polynésien est tournée vers la mer et la pirogue…moins vers les sommets. 

Donc le trailer métropolitain est en terra incognita:). Place à l’aventure et aux risques qui vont avec.


Après une semaine de boulot (et oui faut bien travailler), place au week-end. 

La météo du samedi matin est pluvieuse : 

choix 1 : rester à l’hôtel et buller

choix 2 : partir en version on verra bien sur place

Evidemment choix 2 et je me retrouve sur un site où je suis censé regarder de jolies grottes…

je regarde puis je commence à monter de petites marches qui mènent à un chemin de plus en plus pentu et surtout sous une pluie fine qui met le terrain mode « holyday on ice ». Pour les dijonnais, c’est la OUF en version jungle : humide, glissant, racines, pierres qui roulent…

Pour monter on monte toujours en s’aidant des arbres, racines, enfin tout ce qui traîne…montée de 1km et 250 m de D+. J’espérais retomber sur un chemin plus carrossable pour éviter le toboggan du retour…perdu donc demi-tour sur le même parcours.

Je m’en sortirai avec deux belles glissades et quelques égratignures…merci aux arbres et aux lianes qui m’ont évité de descendre en glissade nous non stop qui m’aurait permis de battre le record mais avec billet gratuit pour le CHU.

Après toutes ces émotions, je programme une après-midi que je croyais plus cool l’après-midi : la vallée de Papeno. 

Une magnifique balade sur une piste 4×4 avec la jungle et une cascade à gros débit tous les 500 mètres…le paradis.


Puis le vrai chemin commence…le sentier engagé mais surtout plusieurs passages à gué de la rivière…et là je suis pas fier. Je m’en sortirai avec un simple demi-plongeon sans gravité.


Les Hoka Mafate prennent « cher » mais tiennent bon pour le moment. Un tour chez Terre de Running Quetigny s’imposera à mon retour pour changer les pneus:)

Suite des aventures demain avec l’ascension du Mont Aorai.

Publicités

2 réflexions sur “ Où se préparer pour la diagonale des fous?  ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s